Un outil clé-en-main pour créer votre site gratuitement
Sans connaissance
technique
Et l’enrichir avec
des options à la carte

L'ATHANOR

Musée du sculpteur ETIENNE-MARTIN

Collections permanentes et Parc de sculpture, Label Jardin remarquable


Le Domaine du BOIS ORCAN présente d’autre part l’ATHANOR1, le Grand Œuvre d’ÉTIENNE-MARTIN (1913-1995), figure majeure de l’art du XXe siècle, dont les œuvres sont exposées dans les plus importants musées du monde (Stedelijk Museum d’Amsterdam, les Musées royaux de Bruxelles, le Guggenheim Museum de New-York, le Centre Pompidou, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris…).

Le musée intérieur retrace plus de quarante ans de création, à travers un choix d’œuvres réalisé avec le sculpteur. Des œuvres emblématiques des séries des "Nuits", "Couples", "Jeux" et "Demeures" – de factures, dimensions et matériaux différents et présentées dans les grandes expositions consacrées à ÉTIENNE-MARTIN – témoignent de la "démarche existentielle et sculpturale2", de cet artiste, défendu par des grands noms de la critique d’art, tels que Michel Tapié, Michel Ragon, Harald Szeemann et Dominique Le Buhan, qui reçut, en 1966, le Grand Prix International de la Sculpture, à la Biennale de Venise. Pour accueillir ses œuvres monumentales, ÉTIENNE-MARTIN a conçu, avec le concours du propriétaire,  sur un site de trois hectares, un parc de sculpture considéré comme la "Demeure des Demeures. "

 

1  L’Athanor, de l’arabe al-tannûr et de l’hébreu tanur, qui signifie fourneau et qui renvoie à l’alchimie. Instrument

du Grand Œuvre, il est nommé aussi fourneau cosmique ou four philosophique, car il doit permettre la réalisation de la pierre philosophale. L’Athanor est le creuset des transmutations alchimiques, quelles soient chimiques ou intérieures.

2  H. Szeemann, Journal de l’exposition ÉTIENNE-MARTIN, Chapelle Saint-Louis de la Salpêtrière, 7 oct./15 nov. 1988.

 

L'ATHANOR, Parc de sculpture d'ETIENNE-MARTIN, PHOTOGRAPHIE : LORIE GILOT